Bruno Geissert

Directeur, Conseiller en environnement électromagnétique et Formateur,
Spécialiste en diagnostic électromagnétique pour les particuliers et les audits en entreprises,
Spécialiste du conseil en protection, blindage électromagnétique et électricité biotique,
Spécialiste en hygiène et immunité électromagnétique,
Spécialiste en mesures et appareils haut de gamme Gigahertz Solutions.

En tant que directeur de l’entreprise Geotellurique.fr, ma motivation est de vous faire découvrir des solutions pour rendre favorable à la vie votre environnement, en vous permettant de réduire votre sur-exposition aux ondes électromagnétiques artificielles qui sont omniprésentes dans la vie moderne. Les outils dont nous disposons au quotidien, qui sont censés nous permettre d’optimiser notre confort de vie et se veulent synonymes de progrès, sont bien souvent des pièges « connectés » qu’il convient parfois de découvrir pour pouvoir les désactiver et vivre mieux, en meilleure forme et en bonne santé.

Après l’avoir expérimenté à mes dépens et avoir eu la chance de découvrir à temps quelles étaient les sources de mes différents inconforts et maux d’électro-hypersensibilité, dont je parle aujourd’hui quasiment au passé, je me réjouis aujourd’hui d’avoir « gagné une nouvelle vie », que je mets à profit pour un partage ouvert de mes connaissances pour le plus grand nombre, pour favoriser une prise de conscience parfois salutaire.

C’est une évidence, si EDF était en grève et que l’électricité coupée plongeait le pays dans le « noir », il y aurait forcément moins d’ondes électromagnétiques… Mais comme cela n’arrive heureusement que rarement et que l’on ne peut pas enlever toutes les expositions aux ondes artificielles qui nous perturbent, j’ai choisi de chercher des solutions « qui vont bien » pour les réduire, les valider par l’expérience, puis les proposer à la vente en ligne sur notre site Geotellurique.fr à tous ceux qui en ont besoin.

Geotellurique.fr a la grande chance d’avoir une équipe compétente et disponible pour vous aider.

Le principal but de notre société est de financer notre recherche permanente pour trouver et proposer des solutions innovantes permettant de favoriser un mieux être avec le moins d’ondes agressives au quotidien possible. L’objectif est de maintenir les principales fonctions de tous les appareils qui peuvent émettre des ondes en réduisant leurs inconvénients respectifs dès que cela s’avère possible.

Lors de mes diagnostics en entreprises ou chez des particuliers, je me rends bien compte que si l’on ne peut pas supprimer toutes les ondes, il est très facile de limiter la sur-exposition chronique qui peut à court ou moyen terme nous rendre malade.

On me dit souvent que je suis aussi un peu “Géo trouve tout” car lorsque se présente un problème, dès que celui-ci est identifié, j’ai la certitude qu’il existe une solution quelque part, que je vais aller chercher, jusqu’à la trouver pour l’utiliser au mieux, pour le bien-être de tous.

Enfin, il est primordial pour moi de proposer aux électrosensibles de ne pas rester seulement dans le registre du handicap, mais d’apprendre à mieux gérer les symptômes pour diminuer leur électrosensibilité, et retrouver à terme une santé bénéfique à leur chemin de vie, grâce à une hygiène et une immunité électromagnétique retrouvée.

Nathalie

Conseillère en environnement électromagnétique, Relation clientèle,
Protection, hygiène et immunité électromagnétique.

Sensibilisée depuis bientôt 10 ans à la problématique des champs électromagnétiques par mon beau-frère alors électro-hypersensible, je n’ai jamais installé chez moi de wifi, ou autre technologie sans fils, j’ai supprimé mon four micro-ondes… en ayant eu conscience qu’il était important d’agir en prévention…

« Agir en prévention » est LE message que je souhaite faire passer au plus grand nombre lors de vos appels téléphoniques.

Vos remerciements d’être à votre écoute, vos retours dans lesquels vous m’indiquez que les conseils donnés et les protections installées vous apportent un mieux être dans votre vie quotidienne m’encouragent à continuer dans cette voie.

L’image ci-contre me parle, car les personnels de santé sont parfois dubitatifs et sceptiques lorsqu’ils suggèrent d’autres causes face à l’expression des symptômes par des patients électrosensibles, en commençant par les facteurs psychologiques lorsqu’ils sont souvent à bout d’arguments par méconnaissance…

Le dessin suggère aussi que ces patients présagent que les ondes sont mauvaises mais sans savoir pourquoi, alors qu’au quotidien ceux que j’ai au téléphone ont parfois des connaissances très avancées sur l’origine même de leurs symptômes…

Pour d’autres au contraire, il y a des choses, des ressentis qui sont exprimés sans pouvoir mettre un mot dessus.

Et nous nous sommes là pour rationaliser, accompagner, expliquer, vérifier les possibles et parfois exprimer notre soutien car la plupart du temps, l’intuition de nos clients est la bonne, une fois corrélée par des mesures et d’autres diagnostics, comme par exemple le fait de se sentir mieux après avoir mis en place certaines actions d’hygiène électromagnétique.

Après certains appels téléphoniques, les personnes sont soulagées car elles ont pu mettre des mots sur leurs maux, ont pu comprendre que non, elles ne sont pas folles, que leurs symptômes ressemblent fortement à d’autres qui nous ont déjà été décrits par certains de nos clients et que l’on retrouve dans de nombreuses études scientifiques… Même avant d’avoir mis en place les solutions pratiques que nous indiquons, et qui permettent d’entrer concrètement dans des solutions de réduction des symptômes en réduisant leurs causes à la base, cette écoute empathique me permet de vous aider au mieux de mes compétences.

Eric  

Conseiller en environnement électromagnétique,
Diagnostics électromagnétiques auprès des particuliers,
Conseil en protection électromagnétique, blindage et électricité biotique,
Solutions d’hygiène et d’immunité électromagnétique,

Titulaire des BTS électronique et électrotechnique, j’ai travaillé pendant 15 ans sur la partie électrotechnique pour réussir chez Geotellurique.fr, une fusion des deux domaines à travers l’électromagnétisme.

Sensible par nature, j’ai pris conscience en 2006 de mon hyper-électrosensibilité à la suite du cumul d’expositions aux champs et ondes électromagnétiques dans mon environnement professionnel et domestique. Bien avant cela, j’ai toujours veillé à éviter les technologies sans fil dans mes habitations sans pour autant éviter les expositions subies du voisinage et au sein de mes activités de technicien en électrotechnique.

D’un naturel empathique et en quête de sens, j’ai pu mettre mes connaissances techniques au service des personnes pour œuvrer au quotidien dans la prévention des risques, l’hygiène et la protection électromagnétique.

L’image ci-contre de « collier anti-CEM, protection à 1000% » nous montre qu’il y a sur le marché toutes sortes de produits « miracles » censés compenser et réduire les effets de notre exposition aux ondes. Certains fonctionnent de manière partielle et parfois plus importante mais de nombreux autres ne sont que des attrape-nigauds. Il est donc préférable de rester sur une démarche pragmatique.

Quelle que soit leur action pour améliorer l’immunité de leurs porteurs, ils ont tous l’effet négatif de conforter dans l’esprit des gens que rien n’affectera leur santé, quels que soient la nocivité et le niveau d’exposition aux ondes dans leur environnement ou leurs habitudes hyperconnectées. Il s’ensuit un faux sentiment de protection.

Agir pour préserver son environnement plutôt que de s’en protéger reste une priorité.

La première protection consiste à limiter et à réduire ses expositions aux ondes.

 

La première approche de Geotellurique.fr, c’est d’abord de réduire notre (sur-)exposition aux ondes en limitant les émissions qui nous impactent et en agissant à la source.

La suivante est de limiter notre exposition par des habitudes plus respectueuses de notre bien-être, en adoptant des règles d’hygiène électromagnétique efficaces et démontrables, appareils de mesure à l’appui.

La troisième, lorsque l’environnement est trop pollué par les ondes artificielles, c’est de chercher les solutions les plus efficaces pour réduire les nuisances en appliquant des règles efficaces de blindage électromagnétique, là aussi démontrables scientifiquement par des mesures. Par exemple, dormir dans une enceinte protégée anti-ondes type baldaquin est une solution simple à mettre en œuvre pour retrouver un sommeil réparateur lorsqu’on habite en immeuble en ville.

Enfin, la dernière approche, que l’on nomme immunité électromagnétique ou hygiène énergétique, consiste à renforcer par toutes les techniques possibles notre immunité corporelle afin de mieux résister aux ondes que l’on ne peut techniquement supprimer, lorsque l’on se trouve à l’extérieur de chez soi, par exemple dans la rue, dans un café ou au restaurant avec toutes les données mobiles de ses voisins de table. De nos jours pour conserver une vie sociale en tant qu’électrosensible et s’offrir des moments de convivialité entre amis ou en société, il faut savoir faire preuve de courage et d’abnégation, savoir en parler et franchir des étapes pour retrouver une vie décente et agréable au quotidien.

De nombreux clients que j’ai au téléphone viennent de découvrir qu’eux-mêmes qui se croyaient invincibles aux ondes ont « dépassé la ligne rouge ». Certains d’entre eux se croyaient protégés par des systèmes de compensation avant d’appliquer les règles d’hygiène et d’utilisation raisonnées des ondes. Il est alors encore plus difficile de revenir en arrière…une fois les premiers symptômes apparus.

Nous voyons se multiplier sur le marché des produits censés transformer les ondes électromagnétiques nocives environnantes en une énergie positive pour leurs porteurs. Il me semble que l’être humain n’a pas été créé pour être un « sur-homme bionique » et que la recherche devrait plutôt se concentrer à inventer des solutions moins agressives et respectueuses de l’humain, plutôt que d’aller vers un monde à la croisée de Mad Max et de Matrix… Trouver des solutions naturelles, saines et sans effets secondaires permettant aux hommes de mieux résister, je ne suis pas contre, bien au contraire. Favoriser l’émergence de nouvelles nuisances pour le plus grand nombre tout en supposant que l’on trouvera une antidote facile me paraît bien présomptueux…

Sylvie 

Responsable logistique et comptabilité,
Conseillère en environnement électromagnétique,
Protection, hygiène et immunité électromagnétique.

J’assure chez Geotellurique.fr des missions variées comprenant la logistique, les approvisionnements, la comptabilité et le conseil de nos clients au téléphone.

L’image ci-contre m’évoque une famille contrainte de déménager pour fuir les ondes du voisinage. Consciente de tout ce que l’on peut envisager avant d’en arriver là, notamment de limiter le nombre d’antennes et notre usage des ondes, je trouve que c’est quand même dommage et du gâchis.

J’aide les personnes qui nous appellent pour trouver des solutions adaptées afin de ne jamais devoir en arriver là, sauf cas extrêmes et rarissimes.

Cela me motive à effectuer toutes mes tâches au quotidien avec le plus d’efficacité possible et à favoriser tout ce qui peut être fait pour avancer dans toutes les solutions. Je me rends compte de la chance que j’ai de ne pas ressentir directement les ondes et m’évertue à apporter mon soutien à tous ceux qui en souffrent et à promouvoir au quotidien toutes les démarches de prévention.

Flora

Préparatrice de commande,
Conseillère en environnement électromagnétique,
Protection, hygiène et immunité électromagnétique.

J’avais déjà entendu parler des ondes électromagnétiques, surtout lorsqu’on parle de téléphone portable.

Grâce à la formation de conseiller en environnement électromagnétique de Bruno GEISSERT, je me suis rendue compte des risques et des dangers que peuvent provoquer ces ondes. Bien que nous ne voyions pas celle-ci, certaines personnes les ressentent, ce sont des électro-hypersensibles, je suis là pour les aider, pour vous aider. Et pour celles qui ne les ressentent pas, le danger peut s’avérer encre plus pernicieux, les personnes électro-hypersensibles ayant la possibilité de détecter le danger avant d’en avoir de trop gros soucis de santé… qui arrivent pour les autres sans « prévenir ». J’ai été particulièrement surprise de la vidéo présentée dans la formation présentant des échantillons de sang grossis sur microscope à fond noir, avant et après exposition devant un compteur communiquant américain (équivalent d’un WiFi en terme d’ondes). Les personnes ne ressentant rien ayant les mêmes réactions concrètes de modification des cellules sanguine que celles ressentant une gêne, modifications revenant heureusement à la normale une fois écartés de la sur-exposition du compteur.

Pour vous aider et agir concrètement dans le dernier lien qui nous relie utilement, par votre commande, je prépare vos colis avec attention et je réponds également au téléphone pour répondre à vos questions en essayant d’être la plus complète possible.

Ce dessin montre qu’il n’y a pas que les Hommes touchés par les ondes électromagnétiques, il y a également les animaux, même s’ils ne peuvent pas nous dire ce qu’ils ressentent, ils n’en sont pas non plus épargnés.

Pour ce qui est des animaux de compagnie, ils subissent les ondes du WiFi, du téléphone portable, du téléphone fixe sans fil (DECT) ou même du radiateur électrique, mais aussi, peut-être de votre four à micro-ondes ou celui de votre voisin.

Quant à eux, les animaux agricoles comme les vaches, les ânes, les chèvres… subissent souvent en campagne les lignes électriques qui passent au-dessus des champs, peut-être pour éviter les habitations… Mais seulement on oublie les animaux agricoles qui sont tranquilles dans leur champ et que l’on vient embêter avec ces lignes à haute tension au-dessus de leur tête.

Parlons maintenant des animaux sauvages, qui sont nés dans la nature, et ont grandi avec elle. On dit d’eux qu’ils sont sauvages parce qu’ils veulent rester dans leur environnement sain et non venir se prendre un bain d’ondes chez nous, les Hommes.

Aucun animal ne semble apprécier les ondes créées par l’Homme. Pour quelle raison ? S’apercevraient-ils que les créateurs des ondes se font avoir au jeu de leur propre invention ?

Comme les animaux n’ont pas la possibilité de parler, ils ne peuvent pas mettre des mots sur leurs maux donc on ne peut pas les comprendre, du moins oralement. Cependant en s’intéressant et observant de près les animaux, on peut lire dans leur comportement s’ils sont heureux ou peureux, par exemple un chien qui joue va être content en revanche un chien qui a peur va fuir.

Un animal n’est pas une poupée, il ressent et exprime des choses à sa manière, avec sa propre gestuelle et son propre langage.