Problème d’inversion phase/neutre côté EDF ?

⇒ Cas d’un branchement monophasé 230V/50Hz.

Disjoncteur différentiel 500 mA - BACO-  inversion phase neutre réseau publique

Votre électricien vous informe qu’il a identifié une inversion entre phase et neutre côté EDF. De quoi s’agit-il ? Quelles conséquences ?

Il s’agit d’un problème de raccordement côté EDF susceptible d’engager votre sécurité. Les conducteurs d’alimentation de la phase et du neutre (généralement de couleur rouge (phase) et bleu (neutre), mais parfois 2 fils noirs en amont du compteur) ont été inversés.

Cela signifie que le problème ne concerne pas votre installation électrique privative mais le réseau de distribution électrique publique.

Avant de signaler ce problème de manière officielle au gestionnaire du réseau électrique, assurez-vous d’avoir identifié le problème et son emplacement, avec l’aide d’un électricien.

Le plus souvent, cette inversion a lieu lors de la pose ou du remplacement d’un compteur mais d’autres causes sont possibles.

Comment se rendre compte d’une inversion phase neutre ?

Lorsque vous testez vos prises avec un mesureur de terre ou un testeur de terre, vous pouvez visualiser leur sens de branchement. Si toutes vos prises sont câblées à l’envers, cet indice peut ou doit vous mettre la puce à l’oreille, même si cela ne constitue pas une preuve de l’erreur. Seules des mesures des tensions alternatives entre neutre et terre puis phase et terre permettent de mettre en évidence ce problème de raccordement. Une mesure de la tension phase et neutre ne vous permettra pas de mettre en évidence un problème d’inversion de ce type.

Ces mesures sont réalisées après démontage de l’enveloppe du tableau électrique de l’abonné ; elles doivent être réalisées par des personnes habilitées pour ce type d’interventions. Faites donc appels à des professionnels de l’électricité pour effectuer ces opérations de vérification, de contrôle et de maintenance.

schéma de principe : la “chaîne” des éléments qui composent une installation électrique - inversion phase neutre réseau publique

inversion phase neutre réseau publique

En quoi cela pose t’il problème ?

Une inversion phase neutre en amont du disjoncteur général entraîne l’absence de protection sur l’ensemble des conducteurs de phase de votre installation électrique. Le neutre se retrouve protégé à la place de la phase car la protection des disjoncteurs est unipolaire même si leur coupure se fait de manière bipolaire. Le disjoncteur de branchement (DB) ainsi que les disjoncteurs divisionnaires sont du type 1P+N (un pôle plus Neutre), c’est à dire un pôle protégé, un pôle coupé. Il est impératif de câbler le neutre et la phase au bon endroit sur ce type de disjoncteurs.

EDF se doit de respecter la norme NF C 14-100 et la conformité de son point de livraison chez l’abonné.

Un danger pour les usagers ?

L’absence de protection sur les conducteurs actifs de phase peut mettre en danger les utilisateurs de manière directe ou indirecte. Les circuits coupés par des dispositifs unipolaires et qui devraient normalement être hors-tension lorsqu’inactifs, sont désormais en permanence sous-tension, d’où la présence d’un potentiel dangereux permanent sur ces circuits.

Plus de champs électriques dans toute l’habitation…

Le tout est additionné d’un important accroissement du champ électrique 50 Hertz dans toute l’habitation lorsque phase et neutre sont inversés (en particulier au niveau des circuits d’éclairage dont les systèmes de commande sont unipolaires). C’est d’ailleurs souvent grâce à cette problématique identifiée par un conseiller en environnement électromagnétique que vous aurez découvert ce type de risque !

Les responsabilités :

En cas d’accident, EDF peut être incriminé pour non-respect des « polarités » ou de l’ordre des conducteurs actifs (phase et neutre). L’électricien qui rencontre ce problème se doit, en tant que sachant, de le signaler à son client ou directement au gestionnaire du réseau électrique (ENEDIS).

Que faut-il faire ?

Le problème doit être corrigé au plus vite, il s’agit d’une intervention prioritaire !

Il faut signaler le problème identifié de manière traçable (lettre en recommandé avec accusé de réception) et contacter au plus vite votre fournisseur d’énergie pour l’informer du problème rencontré. Si vous avez au préalable contacté par téléphone votre fournisseur d’électricité, mentionnez dans votre courrier le jour et l’heure de l’appel.

Ce type de cas est généralement résolu rapidement sans aucun frais pour l’abonné.

Ce qu’il ne faut pas faire :

! La correction de l’inversion ne doit pas être réalisée par l’électricien du côté abonné, cela ne règle pas le problème et met en cause sa responsabilité en créant une non-conformité d’un point de vue normatif.

Qu’il s’agisse du disjoncteur général ou d’un compteur Linky, le breaker ne coupe qu’un pôle et continue à fonctionner à l’envers malgré toute tentative de correction du côté abonné !

Un défaut côté réseau public ou fournisseur ne doit JAMAIS être corrigé du côté du réseau abonné, mais TOUJOURS du côté réseau public par le gestionnaire du réseau et sous son entière responsabilité.

Lettre type pour signaler un problème d’inversion phase/neutre côté réseau :

Lettre recommandée avec accusé de réception.

Objet : problème d’inversion phase/neutre côté distributeur.

Madame, Monsieur,

Je vous écris pour vous signaler une inversion Phase/Neutre côté fournisseur en amont du disjoncteur de branchement abonné (code client, etc.) de l’appartement/maison n°….  du …..     . En conséquence, la phase n’est pas protégée par le relais magnétothermique du disjoncteur de branchement ; celui-ci ne comportant qu’un pôle protégé sur les deux. Il en est de même pour tous les disjoncteurs divisionnaires de mon tableau électrique de type 1P+N.

Ce problème a été constaté lors du passage de mon électricien pour des vérifications périodiques de mon installation.

Ce défaut sur votre réseau présente un risque pour les personnes et les biens et pourra vous être reproché pour tout incident, incendie ou accident d’origine électrique.

Je vous prierai en conséquence de bien vouloir réaliser à votre charge et dans les plus brefs délais les correctifs nécessaires à la mise en conformité du point de livraison concerné par le défaut, rétablissant ainsi la protection initiale de mon installation électrique.

Restant à votre disposition pour toute demande d’informations.

En vous remerciant par avance pour votre action corrective rapide.

(En l’absence d’une réponse rapide de votre part, le constat vous sera signifié par voie d’huissier).

Et d’un point de vue réglementaire ?

Sources réglementaires :

  • Fascicule AFNOR FD C 16-600.
  • Guide travaux 3e édition – Juin 2016 – Mise en sécurité des logements existants – Conseil National de l’équipement électrique.

Référence des articles réglementaires concernés par une inversion phase/neutre côté distributeur :

ANOMALIES CONSTATÉES : Extrait du Guide travaux 3e édition – Juin 2016

Titre B4 : dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs sur chaque circuit

  • 3 a2 : Au moins un dispositif de protection contre les surintensités n’est pas placé sur un conducteur de phase.

Dans le cas d’une tension supérieure à 50V sur le conducteur présumé neutre :

S’il s’agit d’une installation alimentée en monophasé, vérifier s’il n’y a pas une inversion entre le neutre et la phase au niveau des bornes du disjoncteur de branchement. Dans les autres cas, alerter par écrit l’occupant sur la nécessité de prendre contact avec le gestionnaire du réseau public de distribution.

Mise en garde :

Par retour d’expérience, le gestionnaire du réseau public de distribution profite souvent de l’intervention corrective pour tenter de procéder au remplacement de l’ancien compteur par un compteur Linky. Cette disposition conduit à tort certains abonnés à ne pas faire procéder aux correctifs nécessaires au rétablissement de la sécurité électrique dans leur installation privée.

Bien entendu lorsque le compteur Linky est en place cette question ne se pose pas, d’autant plus que l’origine du problème lié à cette inversion peut souvent être attribuée à une installation de compteur faite un peu trop rapidement ou par du personnel trop peu qualifié… A chacun de prendre ses responsabilités…