Mesureurs, Telluromètre et testeurs de terre

Informations

Nouveaux produits

Mesureurs, Telluromètre et testeurs de terre

Un mesureur de boucle de terre permet très rapidement de déterminer si une prise est correctement raccordée à la terre et si celle-ci correspond à des valeurs comprises dans la norme, et surtout acceptable pour la biologie de l'habitat en termes de précaution.


Comment mesurer une terre ?

Définition : L'instrument utilisé pour mesurer la résist...

Un mesureur de boucle de terre permet très rapidement de déterminer si une prise est correctement raccordée à la terre et si celle-ci correspond à des valeurs comprises dans la norme, et surtout acceptable pour la biologie de l'habitat en termes de précaution.


Comment mesurer une terre ?

Définition : L'instrument utilisé pour mesurer la résistance de la terre (mesureur de terre) est aussi appelé contrôleur de terre ou contrôleur de boucle de terre qui s’utilise facilement directement en le branchant dans une prise électrique d’un bâtiment. Un telluromètre permet de mesurer la terre de manière physique et spécifique par la méthode dite des 3 piquets. Dans ce cas, seule la terre de la maison est prise en compte, alors que la mesure de la boucle de terre est effectuée aussi à travers la terre du réseau ENEDIS.


Tous les équipements du réseau électrique d’un bâtiment sont reliés à la terre par l'intermédiaire de l'électrode de terre. La terre protège les équipements et le personnel du courant de défaut.
Il est essentiel que les installations disposent de systèmes électriques mis à la terre, afin qu'en cas de foudre ou de surtension, le courant trouve un chemin sûr vers la terre.


Pour garantir une connexion fiable à la terre, l'Association internationale d'essais électriques (IETA) recommande de tester les prises de terre tous les trois ans.


L'une des conditions de base pour garantir la sécurité de toute installation électrique résidentielle ou industrielle est la présence d'une prise de terre. En l'absence d'une prise de terre, la vie des personnes peut être mise en danger et les installations électriques et autres biens peuvent être endommagés.


Il existe plusieurs méthodes de mesure de la résistance de terre, en fonction du type de neutre, du type d'installation (résidentielle, industrielle, urbaine, rurale, etc.), de la possibilité de couper l'alimentation électrique, etc. La mise à la terre consiste à établir une liaison électrique entre un point donné d'un réseau, d'une installation ou d'une machine et une prise de terre. Cette prise de terre est une pièce conductrice qui peut être insérée dans le sol ou dans un milieu conducteur, en contact électrique avec la Terre (voir définition dans la norme NFC 15-100).

Quelle doit être la valeur de la résistance de terre ?
Avant de commencer à mesurer la résistance de terre, il faut d'abord connaître la valeur maximale acceptable pour une mise à la terre correcte. Les exigences en matière de résistance de terre varient selon le pays, les systèmes de neutre utilisés et le type d'installation. Nous préconisons pour les personnes qui font de l’électricité biocompatible, d’avoir une terre comprise entre 10 et 30 ohms (Terre de qualité de biotique).

Pourquoi préconisons-nous une valeur plus basse que celle de la norme ?
Une valeur de terre autour de 10 Ohms sera parfaitement opérationnelle pour évacuer des pollutions de blindage à 50 Hz mais aussi à des fréquences en Kilohertz, comme celles du Linky et de son CPL. Une terre autour de 35 Ohms et inférieure à 50 Ohms sera considérée comme très bonne pour les questions liées à l'électricité 50 Hz. Au dessus de 50 Ohms, chez geotellurique.fr, nous considérons que même si la sécurité électrique est assurée jusqu'à 100 ohms norme NF C 15100, il est préférable de l'améliorer en confiant la tâche à un électricien compétent.


Pour assurer la sécurité des personnes, une installation doit être équipée de dispositifs de protection qui se déclenchent dès qu'une "tension de défaut" (disjoncteur différentiel) circulant dans l'installation dépasse le seuil de tension susceptible de nuire au corps humain.

Le testeur de terre Peakmeter permet également de faire les tests des différentiels 30 mA sur la prise testée pour valider l’efficacité de leur fonctionnement. La gamme de testeurs de terre, mesureur, contrôleur de terre de chez Geotellurique.fr a été sélectionné pour répondre à l'ensemble des méthodes de test de terre, des plus simples aux plus avancées. Les appareils ont été choisis pour être précis, sûrs et faciles à utiliser.


Nous proposons trois testeurs de boucles de terre les plus connus du marché, à savoir, notre préféré, le Tohm-e, pour nous le plus pratique, plus compact et avec tête rotative et le plus performant du marché, livré avec certificat unitaire de calibration, le contrôleur de terre et de continuités pas cher PCE-ECT-50, équivalent du CATU DT300, le premier appareil de ce type qui a été déposé avec brevet il y a plus de 30 ans, qui remplit correctement son office, et a l'avantage d'être livré avec un pratique dévidoir pour vérifier les continuités de terre. Un testeur de terre permettra uniquement de vérifier si la terre est connectée derrière la prise mais sans en évaluer la qualité. Notre testeur Peakmeter PM6860DR permet également de faire les tests des différentiels 30 mA sur la prise testée.

- Appareil pour mesurer et contrôler la boucle de terre : Mesureur de résistance Tohm-e, mesureur contrôleur de terre et de continuités Catohm DT300 ou PCE-ECT-50 avec test de continuité.
- Appareil pour tester la terre : Peakmeter PM6860DR
- Appareil pour mesurer la terre ou telluromètre : Contrôleur de terre PCE-ERT 10

Détails

Mesureurs, Telluromètre et testeurs de terre Il y a 6 produits.

Résultats 1 - 6 sur 6.
Résultats 1 - 6 sur 6.
Designed by EVOLUTION X © 2014 DDLX