"Micro-surge Meter" - Mesureur de micro-surtensions Stetzerizer

GS-M300-A-CP

Nouveau

Détection et mesure des pics de pollution supplémentaire du CPL Linky sur le réseau électrique, mais aussi des autres harmoniques électriques et micro-surtensions, par le pionnier de l’électricité sale : Stetzerizer. Analyse efficace des perturbations électriques de votre réseau de 4KHz à 100KHz, pour déterminer comment neutraliser avec des filtres Stetzeriser les perturbations du compteur Linky.

Plus de détails

en stock

130,00 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

"Micro-surge Meter" - Mesureur de micro-surtensions Stetzerizer (CPL Linky - Electricité sale)

Les mesureurs de microsurtension ont été conçus pour accompagner les filtres STETZERIZER™. Les mesureurs évaluent le niveau de l'"énergie" électromagnétique polluante présente sur les circuits électriques, dite également "électricité sale". Ils sont destinés à servir de guide à l'installation efficace des filtres STETZERIZER™.

Les mesureurs de micro-surtension sont robustes et simples d'utilisation. Ils sont faciles à utiliser et adaptés par des non techniciens. Les mesureurs sont conçus pour mesurer les harmoniques et autres perturbations de hautes fréquences véhiculées dans les installations électriques de 4kHz à 100kHz. Ce sont les fréquences les plus préjudiciables à la santé humaine, d'après Dave Stetzer et différents autres spécialistes.

Les compteurs communicants Linky injectent du "CPL Linky" à des fréquences de 63 à 74 KHz pour les CPL de type G1, et de 35 KHz à 90 KHz dans la bande CPL Linky de type G3, qui peuvent être mises en valeur par des vagues de pics à l'aide de cet appareil bon marché.

Les mesureurs de micro-surtensions GS font abstraction des effets du courant de 50/60 Hz et d'autres fréquences plus faibles. Néanmoins, toutes les autres perturbations d'électricité sale liées aux harmoniques peuvent avoir de nombreuses autres origines, comme celles de ces types :

  • Le réseau des circuits de fils d'alimentation électrique,
  • les appareils électriques communs : TV LCD, LED, plasma, écran ordinateur,
  • Les transformateurs électroniques : chargeurs de portables, de stations de téléphones sans fil DECT, chargeurs de notebook etc...
  • Les variateurs d'intensité lumineuses des spots d'éclairage : dimmers pour lampes basse tension etc...
  • Les onduleurs de panneaux photovoltaïques (énormément d'harmoniques sont produites à ce niveau)
  • Les pompes à chaleurs et climatisations
  • Les appareils électroménagers
  • Les lignes de distribution du courant électriques qui transporte beaucoup de fréquences, surtensions, phénomènes transitoires etc..
  • Les adaptateurs "CPL" (courant porteur en ligne) utilisés pour créer un réseau internet au travers du courant électrique.
  • L'influence des appareils utilisés dans le voisinage (les installations électriques d'un quartier s'influencent mutuellement)
  • Les transformateurs électroniques de lampes économiques (fluocompactes etc...), les néons



Que mesurent le mesureur de micro-surtension STETZERIZER™ ?

Le mesureur établit spécifiquement l'ampleur moyenne de la variation de tension électrique en fonction du temps (dV/dt), ce qui naturellement met en relief les phénomènes transitoires et autres phénomènes de haute fréquence qui varient rapidement avec le temps. La mesure du dV/dt qu'affiche le mesureur est définie en unité « GS » (Graham-Stetzer) car il n'existe pas d’unité officielle standardisée. Les unités GS sont une mesure des « signaux » qui sont fonction de la fréquence ou, de façon plus générale, du taux de variation du voltage au cours du temps ou dV/dt.

En fonction des valeurs lues, il sera ainsi possible de déterminer s'il faut rajouter un ou plusieurs filtres.

Interprétation des unités GS (niveau de pollution) mesurées :

inférieur à 25: excellent
entre 25 et 50 : passable
supérieur à 50: indésirable

Dès que l'on s'approche d'un circuit dans un mur ou le sol, d'un fil d'une lampe d'éclairage, d'une appareil électrique, on est immédiatement en contact avec cette pollution. Notre corps étant conducteur, il y a des effets capacitifs ou inductifs dans les champs électriques et magnétiques de basses fréquences qui diffusent cette pollution dans notre environnement proche. Principalement là où l'on passe beaucoup de temps (poste fixe, lit, fauteuil etc.). Notre corps se comporte comme une éponge qui absorbe l'ensemble des fréquences.

Nous conseillons l'usage d'un nombre adéquat de filtres pour la maison, en en prévoyant plus que le minimum vital permettant d'arriver au niveau le plus faible, pour éviter la saturation des filtres en en mettant suffisamment. Il est également intéressant d'en placer à proximité des objets tels que décrits dans la liste ci-dessus utilisant les nouvelles technologies, tout en prenant soin de ne pas placer les filtres à moins d'un mètre des emplacement ou l'on va rester de longs moments en zones de repos.

Pour les conseils d'installation, merci de vous référer aux pages du site présentant les filtres.

PS : Ces détecteurs peuvent bien entendu aussi valider l'efficacité des autres filtres que ceux de la marque Stetzeriser. La grande différence entre ce mesureur et son concurrent direct "Line EMI Meter" est la largeur de bande de fréquences analysées, qui sont limitées à 100 KHz, alors que le Line EMI Meter, mesure jusqu'à 10 MHz, et est équipé d'une sortie sonore permettant d'entendre les "trains d'ondes" véhiculées dans le réseau électrique.

Produits associés

Télécharger

Brochure STETZERIZER.pdf

Fichier PDF : explications sur les fondements de l'électricité sale et les produits Stetzerizer, certificat de conformité CE, réponse aux questions fréquentes, notice d'emploi du mesureur, fiche d'installation des filtres, conseils et directives importantes à respecter

Télécharger (3.52M)
Designed by EVOLUTION X © 2014 DDLX