Detecteur de Radon numérique - Corentium Home AirThings

Radon Corentium Home

Nouveau

Ce Détecteur numérique de Radon vous permet d'évaluer le taux de radon dans votre habitation ou tout autre local fermé. Ce gaz dangereux impacte la qualité de votre air selon sa concentration. Le radon s'accumule dans les locaux mal ventilés, principalement sur les étages bas des constructions et sur les massifs granitiques.

Plus de détails

en stock

214,90 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Détecteur de Radon numérique - Corentium Home AirThings

Un appareil simple pour détecter le radon à l'intérieur de votre maison :

Compact et précis, ce détecteur de radon mesure en continu dès sa mise en service et pour une durée de 2 ans.

La durée des mesures est comprise entre 7 jours et 1 an au maximum.

L'appareil doit être placé dans une pièce fréquentée (exemple : chambre, salon, salle de jeux, bureau), et à un endroit qui est représentatif de l'air respiré par les occupants. L'appareil doit être placé à au moins 50 cm du niveau du sol et au moins à 150 cm d'une porte, d'une fenêtre ou d'une bouche d'aération.

  • Ne pas déplacer l'appareil pendant toute la durée de la mesure.
  • Plus la période de mesure est longue et plus la mesure est précise.

C'est souvent dans les caves, sous-sol, et vides sanitaires que l'on mesure les plus grandes concentrations en radon. Les maisons construites sur des sols granitiques sont plus souvent exposées au radon que celles construites sur des sols calcaires.

Ce matériel peut être utilisé par des particuliers et des spécialistes de l'habitat sain "Géobiologues", en déposant l'appareil pour une durée minimale de 7 jours chez le client pour avoir une évaluation d'une semaine.

Agir chez soi pour évaluer son exposition au radon :

Chacun peut mesurer chez lui la concentration de radon et agir pour réduire le niveau de pollution par des solutions souvent simples et peu coûteuses ou faire appel à des professionnels de la mesure mais surtout de la remédiation. Posez-vous en priorité les bonnes questions :

  • Les pièces sont-elles bien ventilées et pense-t'on à ouvrir les fenêtres pour aérer suffisamment souvent ?
  • Quelles est la nature du soubassement de la maison : sous-sol, vide-sanitaire, sol en terre battue, etc...
  • Y a t'il des étages ? Et quelles sont les voies de pénétration possibles entre les différents niveaux ? (Canalisations, escaliers, fissures, etc...)

Si vous vous trouvez dans des niveau d'exposition très élevés, nous vous conseillons de vous rapprocher de professionnels de ce type de remédiation qui pourront vous orienter sur les meilleures solutions possibles, comme par exemple la ventilation des sous-sols pour en extraire le gaz avant qu'il ne remonte dans la maison, une ventilation double-flux en surpression, permettant de coincer le gaz avant qu'il ne rentre dans l'habitat, etc… Ces méthodes plus complexes nécessitent une technicité un savoir-faire éprouvé…

 

Quelques explications :

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande que la moyenne annuelle de concentration du radon à l'intérieur soit plus basse que 100 Bq/m3 (Becquerel par mètre cube d'air).

Le Becquerel (symbole : Bq) est l'unité utilisée pour caractériser l'activité d'une certaine quantité de matière radioactive, c'est-à-dire le nombre de désintégrations qui s'y produisent par seconde.

Le radon est un gaz radioactif le plus souvent d’origine naturelle. Il est inodore, incolore et issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents dans la croûte terrestre. Souvent appelé radon 222 dans sa forme la plus stable.

Il est présent partout à la surface de la planète et provient surtout des sous-sols granitiques et volcaniques. Il est à l'origine d'affections pulmonaires graves. On peut en trouver à titre exceptionnel dans certains matériaux de construction, ou lorsque la maison est construite sur des failles, ou à proximité d'anciennes mines d'uranium…

Vous trouverez de nombreuses indications et cartes sur le potentiel en radon de votre commune en vous rendant sur le site de l'IRSN (Institut de Recherche et de Sûreté Nucléaire).

 

Comment utiliser l'appareil :

  • La valeur "LONG TERM AVERAGE" représente la moyenne de la concentration du radon pour la mesure continue, un an maximum (recalculé une fois par jour).
  • La valeur "SHORT TERM AVERAGE" affiche en alternance la moyenne de la concentration des dernières 24 heures ("1 DAY", recalculée à chaque heure) et la moyenne de la concentration de la dernière semaine ("7 DAYS", recalculée une fois par jour).

Règle générale, la moyenne de concentration long terme est utilisée pour identifier les risques pour la santé que le radon représente. Les moyennes de concentrations court terme sont souvent utilisées pour identifier les effets des actions prises pour diminuer le niveau du radon (exemple : modification de la ventilation). Les moyennes de concentrations court termes peuvent aussi être utilisées pour obtenir une estimation générale, mais pertinente, des niveaux de concentration, dans les cas où il est impossible de réaliser une mesure à long terme.

Méthode de mesure proposée :

Un bâtiment peut être diagnostiqué en réalisant une mesure à court terme (au minimum 7 jours), dans chacune des pièces régulièrement fréquentées par ses occupants. Par la suite, et afin d'obtenir un résultat plus précis, il est conseillé de réaliser une mesure à long terme (au minimum 2 mois) dans la pièce qui a obtenu le niveau le plus élevé de radon.

Attention : Les résultats de la première journée doivent être considérés seulement comme une indication du niveau de radon.

La durée maximale d'utilisation pour une seule mesure est de 12 mois.

Les mesures se font idéalement entre novembre et avril, au moment ou il fait froid dehors et ou l'on chauffe à l'intérieur : le radon du sous-sol est alors plus attiré par convection d'air chaud dans l'habitat, au moment ou l'on limite le plus également les aérations… Une mesure sur une semaine est alors globalement représentative du risque annuel.

 

Caractéristiques techniques :

- Source de courant : 3 AAA piles alcalines (LR03), procurant deux ans d'autonomie.
- Dimensions : 120mm x 69mm x 25,5mm.
- Poids : 130 grammes (piles incluses).
- Environnement de mesure : Température +4°C à +40°C. Taux d'humidité relative: <85%.
- Plage de mesure : Limites inférieures 0 Bq/m3. Limites supérieures 9999 Bq/m3.
- Unité de mesure : Bq/m3 (Becquerel par mètre cube d'air).
- Résultats des mesures: affichages des moyennes à court terme et à long terme
- Exactitude/Précision à 200 Bq/m3 (Typique) : 7 jours : 10% ; 2 mois : 5%.
- Mesure en continu dès sa mise en service de l'appareil.

Télécharger